l'enfant Abimé

maltraitance et enfants en danger

Ouvrages-Articles

OUVRAGES :


LE TITRE « L’enfant Abimé ® » EST UNE MARQUE DEPOSEE


ARTICLES :

L'écriture, les mots, les poèmes, les dessins, la sculpture, sont des moyens pour apprivoiser la souffrance, une catharsis permettant de transcender les blessures. Au départ ce n'est juste qu'une parole révélée, isolée, mais qui enfle, s'enrichissant de toutes les obsessions, dans un désir de divulgation et surtout de compréhension d'une vérité qui annihile et fait horreur.

Cet art de rebondir, de réussir à dépasser le traumatisme, représente la source même de la résilience. Après avoir admis l'agression et la blessure, le mécanisme de défense provoqué par l'injonction culturelle mute vers le silence. Pour lever ce processus, s'exprimer attise le chemin de la délivrance. C'est le moyen de trouver des appuis, des repères affectifs, d'oser se regarder en face. Le parcours n'est pas sans embûches ni souffrance, il fait peur, mais il en vaut la peine, c'est une méthode de dépassement de soi, une pensée positive plus forte que l'énergie du désespoir, c'est une espérance !

En dialoguant patiemment, ensemble, nous pouvons appréhender et prévenir l'agression subie. C'est avec le mot " devenir " en tête que nous provoquons des interactions constructives, dans un lieu d'expression et de développement, afin de donner la possibilité aux victimes de réussir leur vie et de les amener à réaliser qu'il ne faut plus raisonner en termes de causalité linéaire.

En soufflant, à bon escient, sur les braises de vie des âmes meurtries, fracassées, stoppées net dans leur développement, elles sortent de leur agonie psychique et reprennent le chemin de la vie grandies, car chaque être possède au fond de lui, un pouvoir de renaissance dont il doit découvrir la puissance. Mais ceci implique, qu'il rencontre sur son chemin épineux, un tuteur de développement suffisamment solide et compréhensif.

Aider une victime en danger est un devoir, dans le doute ne jamais s'abstenir, la loi nous en fait l'obligation.